Recherche

recherche expendue ...

Navigation

Choix de langue

  • Česky
  • English
  • Deutsch
  • Po polsku
  • по-русски
  • En français
  • Italiano
  • Español

Contenu

Site officiel du château Grafenstein
Soyez les bienvenus sur le site officiel du château Grafenstein (Grabštejn) !
Hrad Grabštejn
Le château Grabštejn est situé près de la ville de Liberec, point de rencontre entre les frontières tchèque, polonaise et allemande. Les origines du château Grabštejn restent mystérieuses, car la plupart des documents de la periode de la construction du chateau ont été detruit.
Pendant la seconde moitié du 13ème siècle, le château a appartenu à la famille Dohna qui furent les propriétaires du château pendant les trois siècles suivant. Au cours du temps, Grabštejn connut de nombreuses évolutions, comme en témoigne le nombre de ses propriétaires.
Les guerres hussites, les destructions et les sièges dont le 15ème siècle fut le théâtre laissèrent leur empreinte sur le château. Grabštejn était toutefois bien défendu contre ses adversaires : les troupes des Sechsstädtebund (Association de six villes in Haut Lusatia) assiégèrent ainsi le château pendant plusieurs semaines, sans succès.
Le siècle suivant ne fut pas aussi glorieux : pendant la seconde moitié du 16ème siècle, les propriétaires, les Von Dohna, furent contraints à vendre le château au chancelier Dr. Georg Mehl de Strehlitz en raison de dettes importantes. Georg Mehl de Strehlitz jouissait d’une position importante à la cour et avait de nombreuses relations avec l’ensemble de la communauté européenne. Lorsqu’il fut au pouvoir, il décida de développer les exploitations minières et l’agriculture. Il fit construire à côté de l‘ancien château une residence dont le style est caractéristique de la Renaissance. La détérioration de sa position à la cour et des problèmes financiers le conduisirent cependant à quitter la direction du château en 1586.
Les propriétaires suivants furent  Ferdinand Hoffmann baron de Grünebühl et noble de Tschirnhaus, Nostitz et Trauttmannsdorf.
En 1704, Johann Wenzel, comte de Gallas acheta la residence Grabštejn qui vint ainsi s’ajouter à l’ensemble de ses propriétés de Bohème du Nord.
Au début du 19ème siècle, Kristian Christoph, comte de Clam-Gallas étendit le château dans un style classique en 1830 ; il fit de même avec le parc qu’il agrémenta d’un nombre important de plantes rares.  L’ancienne structure du château Grabštejn conserva son apparence caractéristique de la Renaissance, bien qu’un incendie endommagea une partie des étages supérieurs en 1843.
 Le dernier descendant mâle Clam-Gallas mourrut en 1930. Le château Grabštejn  fut la propriété des Clam-Gallas de 1704 jusqu’en 1945 où le château leur fut alors confisqué. Après la guerre, le château fut réouvert au public, mais en 1953 le ministère de la Défense se saisit de la direction de l’ensemble de Grabštejn. Suite au départ de l’armée, le château commença à se détériorer. Après des travaux de rénovation qui débutèrent en 1993, le château fut réouvert au public.
 

 

La tour qui offre une vue magnifique de la région, de l’aile droite du château et des voutes, fut aussi ouverte au public. A l’intérieur, la partie la plus intéressante est la chapelle de Sainte Barbara, décorée avec des peintures du 16ème siècle. Les espaces libres sont comblés par des ornements caractéristiques de la Renaissance où s’entrelacent des motifs hiéraldiques, d‘animaux et de silhouettes.